Motion Conseil Culturel de Bretagne sur l'enseignement immersif en Alsace

Motion Conseil Culurel de Bretagne soutien immersion en Alsace03122017

Motion présentée par Kevre Breizh et votée ce samedi 2 décembre 2017 à l’unanimité par l’assemblée plénière du Conseil Culturel de Bretagne très en colère, en soutien à nos camarades alsaciens.
Après l’intervention de Stéphanie Stoll, représentante avec Carmen Le Bris de Kevre Breizh et ELEN au Forum des minorités aux Nations Unies hier et avant hier, notre détermination est totale pour l’affirmation de nos droits contre la discrimination, l’intolérance et le racisme linguistique.

Kemennadenn / Communiqué AEDH

 

Catalogne : l’exigence démocratique d’un retour à une solution politique

 

Communiqué Association Européenne pour la défense des Droits de l'Homme (AEDH)

 

Quelle qdrapeau catalanue soit l’avis sur l’indépendance éventuelle de la Catalogne, l’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH) et ses associations membres en Espagne, l’Institut des Droits de l’Homme de Catalogne (IDHC) et l’Association pour les Droits de l’Homme en Andalousie (APDHA) protestent et condamnent la stratégie poursuivie par le gouvernement central espagnol. L’AEDH approuve sans réserve les protestations politiques qu’elles ont émises.

Lire la suite : Kemennadenn / Communiqué AEDH

Stankañ an FN - Barrage au FN

Gervel a ra Kevre Breizh da vanifestiñ evit an demokratelezh, an doujañs d’al liested a-enep Marine Le Pen hag an FN diriaou 4 a viz Mae,

- da 18 eur e Kemper dirak an ti kêr da heul galv Kevre Gwirioù Mab-den (Ligue des droits de l’homme)

- da 18 eur 30 e Brest war blasenn ar Frankiz gant personelezhioù liesseurt ha Luskad Kevredigezhel Breizh

Hag e kement lec’h ma vo manifestadegoù evit ma vo votet da vat a-enep an itron Le Pen.

Kevre Breizh appelle à participer nombreux aux rassemblements pour la démocratie, pour le respect de la diversité ,contre l'extrême droite et Marine Le Pen et le rejet de l'autre :

Ce jeudi 4 mai,

- à Quimper, devant la mairie à 18 heures à l'appel de la Ligue des droits de l'homme
- à Brest, place de la Liberté à 18 heures 30, à l'appel de nombreuses personnalités et du Mouvement associatif de Bretagne dont elle est membre.

Et partout où des rassemblements pour le vote contre contre l’extrême droite seront organisés.

Kemennadenn / Communiqué

16/05/2017

Halte à la casse du service public de radio décentralisé de France Bleu

Kevre Breizh, coordination culturelle associative de Bretagne dénonce les projets de grave recul du service public décentralisé de radio de France Bleu et apporte tout son soutien aux journalistes, animateurs et techniciens appelés à se mettre en grève jeudi 18 mai.

La création de ce service est une conquête de la démocratie et de la diversité culturelle qui s'exprime sur tous les territoires et particulièrement en Bretagne. La recentralisation des émissions à Paris constitue un véritable mépris tant pour les auditeurs que pour les salariés et une atteinte inacceptable à l'aménagemet équilibré du territoire, tant sur le plan économique que culturel.

Lire la suite : Kemennadenn / Communiqué

Kemennadenn/Communiqué

En français en-dessous‍

1añ a viz Mae - 1er mai 2017

Evit Breizh digor hag a-unan e c'halv Kevre Breizh da drec'hiñ Marine Le Pen

Keodediz ar bed dre Ziskleriadur Hollvedell Gwirioù Mabden a zo o diazez, izili ar c'hevredadoù sevenadurel ha yezhel bodet e Kevre Breizh a argas kement stumm a zistaol, a wallziforc'h, a gaz ouzh an estren hag a ouennelouriezh. (*)

Izili eus Rouedad Europa evit Ingalded ar Yezhoù, emaint o stourm a zevri evit anaoudegezh an holl yezhoù ha sevenadurioù peogwir ez eont da sevel Europa ar peoc'h, demokratel ha diazezet war ar gwirioù denel diazez hag ar Stad a wir.

Reiñ a ra da soñj Kevre Breizh ez eo en em gannet ar Vretonezed hag ar Vretoned evit lakaat ar Frañs da emdreiñ dre lezennoù an digreizennañ, anaoudegezh ofisiel ar yezhoù rannvro, ar brezhoneg hag ar gallaoueg (gallo), krouidigezh ar rannvroioù ha votadeg an holl evit ar guzulierien rannvro. An tu dehou pellañ hag e gandidatez a fell dezho diskar an araokadennoù demokratel-se evit kreñvaat c'hoazh ar Stad kreiz ha sankañ ennomp mojenn un identelezh vroadel mitologel troet a-enep liested yezhoù ha sevenadurioù a ya d'ober Republik Frañs.

Neuze, en an arvar da welet an tu dehou pellañ oc'h erruout e penn ar galloud e c'halv Kevre Breizh ar Vretonezed hag ar Vretoned da stankañ hent ar Front National en doare ar splannañ o vodañ o nerzh a-stroll hag o lakaat anv an Aotrou Macron er voest-votiñ disul 7 a viz Mae 2017.

Kenderc'hel a raio Kevre Breizh da stourm war an dachenn evit an adaozadurioù demokratel ret evit doujañ d'ar gwirioù denel hag evit ma vefe anavezet da vat o roll d'ar geodedourion.

Notenn (*): Statutoù Kevre Breizh, mellad 2 : « Derc'hel a ra ar gevredigezh d'he falioù ha kas a ra war-raok hec'h oberiantiz war ziazez ar c'henemglevioù etrevroadel, ha da gentañ penn Diskleriadur Hollvedel Gwirioù Mabden ha Kednemglev Europa Gwirioù Mabden, an testennoù deut diwarno, koulz ha Karta Sevenadurel Breizh sinet etre ar Stad hag ar strollegezhioù e Breizh, Rannvro Breizh ha departamantoù Breizh anezho Aodoù An Arvor, Penn-Ar-Bed, Il-ha-Gwilen, Liger-Atlantel ha Morbihan, oc'h anavezout personelezh sevenadurel Breizh hag he gwir da vezañ renet dishual »

Pour une Bretagne ouverte et solidaire Kevre Breizh appelle à battre Marine Le Pen

Citoyens du monde par la Déclaration universelle des droits de l'homme, à laquelle ils se réfèrent, les membres des fédérations culturelles et linguistiques réunies par Kevre Breizh rejettent toute forme d'exclusion, de discrimination, de xénophobie et de racisme (*).

Membres du Réseau européen pour l'égalité des langues, ils militent activement pour la reconnaissance de toutes les langues et de toutes les cultures, parce qu'elles participent à la construction d'une Europe de la paix, démocratique, fondée sur les droits humains fondamentaux et l'État de droit.

Kevre Breizh rappelle que les Bretonnes et les Bretons se sont battus pour faire évoluer la France par les lois de décentralisation, la reconnaissance officielle des langues régionales, du breton et du gallo, la création des régions et l'élection des conseillers régionaux au suffrage universel. L'extrême droite et sa candidate, Madame Le Pen, veulent supprimer ces avancées démocratiques pour renforcer l'État central et imposer une identité nationale mythique excluant la diversité des langues et des cultures constitutives de la République française.

Aussi, face au danger de l'arrivée de l'extrême droite au pouvoir Kevre Breizh appelle les Bretonnes et les Bretons à faire barrage au Front National de la plus nette des façons en se mobilisant massivement et en mettant un bulletin Macron dans l'urne, le dimanche 7 Mai 2017.

Kevre Breizh restera mobilisée pour que les réformes démocratiques nécessaires au respect des droits humains et à l'implication des citoyens soient mises en place.

Note (*): statuts de Kevre Breizh, article 2 : L'association poursuit ses buts et exerce son action en se référant notamment aux conventions internationales et en premier lieu à la Déclaration universelle des droits de l'Homme et à la Convention Européenne des Droits de l’Homme, aux textes qui en émanent, ainsi qu'à la Charte culturelle de Bretagne signée par l'État et les collectivités bretonnes, la Région de Bretagne et les Départements bretons des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et- Vilaine, de Loire-Atlantique et du Morbihan reconnaissant la personnalité culturelle de la Bretagne et le droit à son libre épanouissement.

TOP